back to model

La Technologie
Kawasaki LES TECHNOLOGIES APPLIQUEES AU MOTEUR

Depuis le premier moteur de deux-roues créé en 1950, Kawasaki a toujours eu pour objectif le développement de nouvelles technologies afin de repousser encore plus loin les limites de ses moteurs ultra-performants. Aujourd’hui, nos motos sont composées de technologies Kawasaki qui ont évolué tout au long de notre longue histoire.

KTRC (1-mode)

La contrôle de traction Kawasaki KTRC (Kawasaki TRaction Control) permet un pilotage serein en empêchant le patinage de la roue arrière

En phase d’accélération sur surface glissante, il est facile pour la roue arrière de patiner (c’est-à-dire de tourner plus vite que la roue avant). Le KTRC a été conçu pour éviter le patinage de la roue arrière qui pourrait provoquer une perte de contrôle de la moto. Comme l’ABS empêche les roues de se bloquer lors d'un freinage, ce système Kawasaki empêche le pneu arrière de glisser. Savoir que le système va intervenir pour empêcher tout glissement important de la roue arrière lorsque, par exemple, on roule sur des pavés, apporte une confiance bienvenue dans la machine. Le système KTRC utilise des capteurs qui contrôlent en permanence les vitesses de rotations des roues avant et arrière. Quand il détecte un patinage, il réduit la puissance du moteur pour que la roue arrière puisse reprendre l'adhérence nécessaire à la stabilité de la machine. Le KTRC permet aussi à la roue arrière de retrouver du grip dans des situations où l'adhérence est temporairement perdue, comme lorsque l’on roule sur une plaque d'égout humide. Le KTRC agit sur 3 paramètres moteurs afin d’en moduler la puissance et de permettre à la roue arrière de retrouver son adhérence : le volume d'air admis (par l'intermédiaire des papillons secondaire), la quantité de carburant admise et l’allumage. C’est grâce à cela que le système est peu intrusif, ce qui entraîne un ressenti très naturel de la modulation de puissance. Le pilote ne se rend même pas compte que le système KTRC régule la puissance afin de permettre à la roue arrière de retrouver son adhérence même si celui-ci l’informe de son fonctionnement en retardant délibérément son action de quelques instants et en allumant le signal adéquat au tableau de bord. Rendre une image fidèle de l’état de la chaussée et assister le pilote quelque soient les conditions de roulage rencontrées, telle est la philosophie des technologies développées par Kawasaki