ACTUALITES

(18 Avril 2017)

Livia renoue avec la victoire en Italie

Livia Lancelot a renouée avec la victoire à Arco di Trento (Italie), remportant la seconde manche du Grand Prix pour monter sur la troisième marche du podium. La pilote du team Monster Energy 114 Kawasaki est revenue à la troisième place du championnat, qui reprendra fin mai à Ernée (Mayenne).

La journée de samedi ne fut pas celle que pouvait espérer Livia, qui ratait son départ en première manche et devait se contenter d’une cinquième place finale sur une piste ou doubler est toujours difficile. Ne parvenant à rouler libérée samedi, Livia allait bien mieux aborder la journée de dimanche, réussissant cette fois son départ et alignant de bons chronos lui permettant de revenir rapidement dans le top trois sur une piste rendue piégeuse par l’arrosage nocturne. Profitant ensuite d’une erreur d’une rivale Livia accédait à la seconde place avant la mi course et continuait sur le même rythme qui allait lui permettre de prendre la tête quand la leader partait à son tour à la faute à deux tours de l’arrivée ! Fontanesi sur ses terres ne lâchait pas la pression mais Livia contrôlait la course, remportant sa première manche de l’année et montant sur la troisième marche du podium. A six semaines du GP de France, la voici revenue troisième au championnat à seize points du leader.

Livia Lancelot : « Quand je suis arrivée en Italie vendredi j’avais un bon feeling après une grosse quinzaine de travail, mais quand je me suis retrouvée en piste je n’avais pas ce plaisir que je ressentais à l’entrainement. La première manche ne s’est pas très bien passée, le mauvais départ n’a pas aidé et finalement après la course on a trouvé la raison pour laquelle je n’avais pas si bien roulé samedi. Dimanche matin ce fut bien différent, je me suis réveillée avec une meilleure vision des choses, j’étais beaucoup plus relax et j’ai roulé plus détendue ; je tire certes profit des erreurs de mes rivales pour m’imposer mais de mon côté j’ai gardé le même rythme durant toute la course sans faire la moindre erreur et cela a payé. Ça fait du bien de gagner une manche et de remonter sur le podium après ce difficile début de saison ; en rentrant d’Indonésie j’ai réalisé que ma préparation hivernale n’était pas parfaite, alors durant la dernière quinzaine on a travaillé comme des fous et ce podium est une première étape. Maintenant on va avoir un bon mois devant nous pour préparer le prochain GP de France ! »